Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Blade Runner (B.O.)

bo_Blade_runner© 1982 – Vangelis

Mon avis en bref

A l’image du film de Ridley Scott de 1982, l’ambiance de cette B.O. de Vangelis est très sombre, limite dépressive pour certains morceaux, mais absolument magnifique.

Plus de détails

D’abord le sublime Love theme dans lequel le saxophone est omniprésent, soulignant parfaitement la relation sensuelle et ambigüe entre Rick Deckard et Rachel.

Le plus jazz de tout les morceaux, One more kiss, dear , est une chanson interprétée par John Bahler dans un plus pur style années 30 : ambiance piano-bar avec des chœurs entre-deux-guerres accompagnant un trombone et un piano. En entendant ce morceau, on n’a qu’une envie, revêtir un costume trois pièces et un Borsalino, et d’emmener sa belle danser dans un cabaret. Ambiance garantie !

Mais beaucoup de morceaux tournent autour du blues, comme le minimaliste Memories of green — où le piano est juste accompagné de violons synthétisés — ou encore le dépressif mais admirable Blade runner blues fait d’un unique solo de trompette à peine souligné par quelques notes de synthé.

Quand à Farewell , qui accompagne la fin du Répliquant Roy Batty, entièrement interprétée au synthétiseur, est tout bonnement magique. Ambiance très triste jusqu’à une ultime note d’espoir.

Dans un registre totalement différent, End title est beaucoup plus punchy, avec un rythme beaucoup plus rapide de poursuite en aérocar ou de fuite vers un avenir meilleur (vraiment ?).

Morceaux

  1. Love Theme
  2. Main Title
  3. One More Kiss Dear
  4. Memories of Green
  5. End Title
  6. Blade Runner Blues
  7. Farewell
  8. End Title Reprise
Updated: 7 avril 2016 — 9 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme