Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Ikigami – Préavis de mort (Manga)

bd_ikigami_01Ikigami (イキガミ)
© 2005-2012 – Motorō Mase

L’histoire

Dans ce pays imaginaire d’Asie, la Loi de Prospérité Nationale impose que chaque enfant, lors de son entrée à l’école, reçoive une injection qui, dans un cas sur mille, contient une capsule létale qui doit se déclencher entre 18 et 24 ans.

Kengo Fujimoto est fonctionnaire. Il a la lourde tâche de prévenir les malheureux « élus » que leur fin est proche. Il est chargé de leur délivrer leur « préavis de mort » – leur ikigami – en main propre. Et dès lors que l’ikigami est édité, il ne reste plus à son récipiendaire que 24 heures à vivre.

Que feriez-vous s’il ne vous restait plus qu’une journée devant vous ?

bd_Ikigami_PréavisMon avis

Il y a deux niveaux de lecture à ce manga.

Tout d’abord, les histoires des récipiendaires de l’ikigami. Chaque tome contient deux récits différents, illustrant chacun la dernière journée de vie d’un personnage et les réactions de Fujimoto face à eux et à leur détresse. Et les façons dont ils passent leur temps sont très variées : résignation, colère, dépression, vengeance, opportunité de rendre les gens heureux autour d’eux… tout est très bien dépeint et très crédible. Dans ces petits portraits, on en apprend beaucoup sur la société japonaise, notamment que l’honneur est extrêmement important. Pas question de faire n’importe quoi de sa dernière journée sous peine de déshonorer sa famille.

Des petites histoire, donc, qui se lisent avec délectation.

Puis, parallèlement, on suit l’évolution de la société de ce pays imaginaire, et notamment le côté de plus en plus répressif et invasif de son gouvernement. Prenez garde à ce que vous pensez de la Loi car il pourra vous en coûter. Big Brother is watching you !

Car oui, il y a un côté 1984 dans ce manga. Fujimoto, au fur et à mesure que l’histoire avance, ne sait plus à qui faire confiance, à qui faire part de ses doutes sur la Loi de Prospérité Nationale, chacun de ses collègues pouvant être un agent espionnant les autres au profit du gouvernement. Une société bien proprette se transforme peu à peu en une dystopie où tout le monde épie tout le monde ou, en tout cas, tout le monde est persuadé d’être épié. Bref, rien de bien reluisant…

Avec tout ça, j’espère que je vous ai donné envie de lire Ikigami, une belle réussite découverte par hasard alors que je cherchais des mangas seinen qui pourraient bien accompagner Akira dans ma bibliothèque.

Les albums

Les années correspondent aux dépôts légaux français.

  1. Aux confins de la vengeance – La chanson oubliée (2008)
  2. La Drogue d’amour pur – Veille de départ pour le front (2009)
  3. Chute libre – Le plus pieux des mensonges (2009)
  4. Dernière leçon – Un endroit tranquille (2009)
  5. Sous la peinture une âme – L’Intégrisme kokuhan (2010)
  6. Permis de vivre – Révélations (2010)
  7. Photo souvenir – Un rêve à réaliser (2010)
  8. Crime et châtiment – Son vrai visage (2011)
  9. Vaccination nationale – Deux morts à la guerre (2012)
  10. Ces mots qui ont été confiés – Le Pays mirage (2012)

Adaptation

Ikigami a été adapté en film en 2008. Il reprend les histoires des tomes 1 et 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme