Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Les Robots et l’Empire – Isaac Asimov

asimov_jl1996Robots and Empire
© 1985 – Isaac Asimov

L’histoire

Il y a maintenant 200 ans que Lije Baley est mort et Gladia Delmarre s’ennuie. Alors qu’elle pense de nouveau à lui, voilà qu’un descendant direct de notre regretté inspecteur, un Colonien, prend contact avec elle pour une mission d’importance : découvrir ce qu’il est advenu des Solariens.

Car, depuis des mois, on a perdu tout contact avec eux. Pire ! Deux vaisseaux spatiens dépêchés sur place ont été anéantis sans sommations. Pour Gladia, le souvenir d’Elijah et un reste de nostalgie de sa planète natale la pousse à enquêter. Pour le Colonien, il y a la perspective d’une fabuleuse richesse : si les Solariens ont disparu, ils ont laissé derrière eux des millions de robots qui peuvent se vendre à prix d’or.

Mais ce mystère n’est pas le seul. R. Daneel Olivaw et l’étrange R. Giskard sont persuadés qu’un grave danger menace la Terre et ses colonies, et que certains Spatiens sont impliqués.

Commence alors une enquête périlleuse aux multiples rebondissements qui mène Gladia et ses deux robots de planètes en planètes à la découverte d’une terrible vérité…

Cette fois, une enquête sans l’inspecteur Elijah Baley, conduite de mains de maître par le robot humaniforme R. Daneel Olivaw et le robot R. Giskard Reventlov aux pouvoirs surprenants.

Mon avis

Dans ce roman, Isaac Asimov nous brosse un tableau d’une humanité enfin en expansion et les prémices d’un futur Empire Galactique. Il a voulu, à la demande de ses éditeurs, relier ses romans de différents cycles à priori indépendants en un tout unique retraçant l’histoire de l’Homme sur vingt-cinq mille ans.

Je pense pour ma part que, si l’entreprise n’a pas toujours été heureuse, ce bouquin-là est une véritable réussite. Outre le fait de relier le cycle des Robots et celui de Trantor, l’auteur nous gratifie d’une fabuleuse enquête mettant en valeur le personnage de R. Daneel.

Les discussions entre les deux robots protagonistes a permis à l’auteur une rigueur dans les raisonnements et une objectivité dont seuls des êtres artificiels pouvaient faire preuve. Cela dit, on pourra apprécier l’évolution de l’intellect de Daneel qui tend toujours plus vers son Graal d’humanité sans toutefois l’atteindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme