Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Miles Vorkosigan – Lois McMaster Bujold

bujold_jl3288The Vor game
© 1990 – Lois McMaster Bujold

L’histoire

Tout frais sorti de l’académie militaire, Miles Vorkosigan, fils de l’éminent Amiral-Comte Aral Vorkosigan, premier ministre de l’Empereur, rêve de servir sur le Prince Serg, le tout nouveau fleuron de la flotte spatiale barrayaranne. Mais grande est sa déception lorsqu’on lui délivre sa première affectation : officier chargé de la météo dans une station arctique de l’infanterie.

L’infanterie. Quoi de plus ridicule ! Car il est vrai que Miles est le candidat parfait pour servir en tant que fantassin d’élite : 1 mètre 40 avec des talons aiguilles et une ossature fragile se brisant au moindre choc. Bref, un cocktail idéal pour un commando !

Enfin, reste à espérer, comme le souhaitent ses supérieurs, que cette expérience va lui mettre un peu de plomb dans la tête et lui apprendre la subordination.

Mais à peine arrivé, voilà qu’il échappe de peu à une mort glaciale, se retrouve accusé de mutinerie et est renvoyé dans la capitale. Miles aura intérêt à se servir de son génie militaire pour le sortir d’une situation qui s’envenime à chaque instant, entre une menace contre l’Empereur et une invasion imminente de l’Empire de Cetaganda.

Mon avis

Avec un pitch comme celui-là, vous pensez peut-être que Miles Vorkosigan est un roman burlesque ? Et bien vous n’auriez pas entièrement tort… du moins au début.

Car il est vrai qu’au départ de l’histoire, la situation semble rocambolesque : il y a ce “nabot” (sic) infirme, que seule sa parenté avec le grand Amiral Aral Vorkosigan a permis d’intégrer l’armée comme tout bon Vor qui se respecte, persuadé que ses talents — et il en a croyez-moi ! — l’amèneront rapidement dans les plus hautes sphères du Commandement militaire. Mais non, il se retrouve perdu au fin fond d’une station polaire et doit, après une suite d’évènements plus que suspects, fuir sa planète natale Barrayar.

Au cours de sa cavale sur plusieurs mondes, il lui arrivera alors mille péripéties.

Cependant, la dimension humoristique n’est pas la seule composante de ce roman passionnant issu de la plus pure tradition du space opera. Car Miles, en dépit de ses tares physiques dues à un accident de grossesse de sa mère, est avant tout un génie militaire qui a deux vies : l’une, en tant que Lieutenant Vorkosigan, jeune soldat au service de l’Empereur barrayaran ; l’autre, secrète, a fait de lui un chef charismatique, l’Amiral Naismith, que le hasard a placé à la tête d’une flotte de guerre : les mercenaires Dendari.

Ces deux existences, dans ce roman et dans les suivants, vont alors se télescopées au cours d’échauffourées contre les ennemis de Barrayar, de missions diplomatiques, d’espionnage ou de sauvetage… et bien entendu de bataille spatiale épiques menées tambour battant.

Commencez ce bouquin et vous ne pourrez plus vous arrêter avant d’avoir terminé le dernier de la série !

Récompenses

  • prix Hugo en 1991, catégorie novel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme