Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Star Trek (Série TV)

serie_Star Trek_TOSStar Trek
© 1966–1969 – Gene Roddenberry

Status : Terminée
Saisons : 3 (79 épisodes)

Space, the final frontier. These are the voyages of the starship Enterprise. Its 5-year mission: to explore strange new worlds, to seek out new life and new civilizations, to boldly go where no man has gone before.

C’est par ces mots [1]À noter que dans le générique de Star Trek : TNG, l’expression “no man”, jugée trop restrictive, sera remplacée par “no one”, plus universelle. que fut introduit le générique de la série qui débuta une des plus belles réussites [2]4 séries dérivées et 12 films (bientôt 13) forment cet univers si cher à mon cœur. des séries TV à l’heure actuelle : Star Trek.

L’histoire

Tout est dit dans le générique : l’équipage de l’Entreprise, sous le commandement du capitaine James Tiberius Kirk, a pour mission d’explorer la galaxie, de rechercher de nouvelles formes de vie, d’autres civilisation et, en chemin, de faire face à moult dangers…

Mon avis

Autant vous le dire tout de suite, Star Trek est l’univers que je préfère dans toute la production science-fictionnesque télévisuelle, alors ne vous attendez pas à beaucoup d’objectivité de ma part dans cette critique 🙂

Commençons tout de même par ce qui fâche : décors kitsch en carton-pâte, uniformes ridicules et effets spéciaux d’un autre âge… à priori, Star Trek a tout pour déplaire ! Mais ce n’est pas grave car en dépit de ses défauts, la série comporte des scénarios solides écrits, entre autres, par des pointures de la S.F. et qui, même aujourd’hui, tiennent la route et passionnent malgré le côté vieillot des images.

Mais avant tout, Star Trek est une extraordinaire alchimie entre des personnages charismatiques qui font oublier toutes les potentielles faiblesses. Le triumvirat Kirk-Spock-McCoy est le parfait exemple de réussite télévisuelle : humour et répliques à l’emporte-pièce font de cette paire de trois une des plus “fascinantes” des séries de l’époque.

Ajoutez à cela des choix très osé pour l’époque : une femme noire comme rôle récurrent ; un extraterrestre plus intelligent et plus fort que les humains ; un russe (!) en personnage principal en pleine guerre froide. Et cerise sur le gâteau : un des premier baiser entre un blanc et une noire à la télévision ! Star Trek, c’est cela aussi. C’était la vision de Gene Roddenberry, un futur où tous les tabous du vingtième siècle seraient abolis, une Fédération ou toutes et tous, quelle que soit leur race, leur couleur, leur origine, seraient unis pour explorer pacifiquement l’univers et aller hardiment là où aucun homme n’est jamais allé…

Et après ?

On ne peut que regretter que Star Trek ne comportât que trois saisons mais, fort heureusement, Gene Roddenberry réussît à relancer la franchise en 1979 au cinéma puis en 1987 à la télévision en lançant un nouvel équipage à la recherche de l’inconnu, ce qui déboucha sur d’autres séries et films de cinéma pour former un univers extrêmement riche :

  • Star Trek : The Next Generation (1987 – 1994)
  • Star Trek : Deep Space Nine (1993 – 1999)
  • Star Trek : Voyager (1995 – 2001)
  • Star Trek : Enterprise (2001 – 2005)

Générique

Références   [ + ]

1. À noter que dans le générique de Star Trek : TNG, l’expression “no man”, jugée trop restrictive, sera remplacée par “no one”, plus universelle.
2. 4 séries dérivées et 12 films (bientôt 13) forment cet univers si cher à mon cœur.

1 Comment

Add a Comment
  1. Michèle POTONNIER

    C’est avec la série que j’ai fait la découverte de la science-fiction et j’ai adoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme