Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

La Cane aux œufs d’or (Nouvelle)

Paté de Foie Gras
© 1956 – Isaac Asimov

Publié en septembre 1956 dans la revue Astounding Science Fiction, La Cane aux œufs d’or (dont le titre original est en français) est une nouvelle humoristique d’Isaac Asimov faisant la part “belle” aux sciences.

Elle conte l’histoire d’un fermier qui posséderait une cane pondant des œufs en or. Histoire vraie ou canular ? Le ministère de l’agriculture en a vent et dépêche, en secret, une équipe de scientifiques pour en avoir le cœur net. Se déclenche alors une véritable chasse aux indices pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire. Car cela pourrait avoir des répercussions phénoménales dans le monde scientifique et industriel.

Tout comme dans la nouvelle Les Propriétés endochroniques de la thiotimoline resublimée[1]D’ailleurs, la thiotimoline est évoquée dans cette nouvelle., Isaac Asimov se moque ici gentiment de la démarche scientifique dans une situation absurde et, face au ridicule, les têtes pensantes restent (quasiment) imperturbables afin de trouver une solution à cette énigme : comment un volatile pourrait-il pondre des œufs en or ? Tout y passe : tests divers, analyses, biopsie, hypothèses sensées et parfois un peu moins… toujours dans le souci de coller au mieux à la méthodologie scientifique.

Le texte est très drôle et la fin est tout à fait jouissive. On peut finalement se demander si tout ça, c’est du lard ou du cochon !

Notes

Références   [ + ]

1. D’ailleurs, la thiotimoline est évoquée dans cette nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme