Esprit S.F.

Culture S.F. F. & F. (Science-Fiction, Fantasy & Fantastique)

Rendez-vous à la Grande Porte – Frederik Pohl

Heechee rendezvous
© 1984 – Frederik Pohl

Publié pour la première fois en 1984 aux États-Unis et en 1986 en France aux éditions J’ai Lu, Rendez-vous à la Grande Porte est le troisième volet du cycle de la Grande Porte[1]Deux romans avant, La Grande Porte et Les Pilotes de la Grande Porte, et un après, Les Annales des Heechees. Quant à À travers la Grande Porte, c’est un recueil de nouvelles dans le même univers..

L’histoire

Robinette Broadhead est mort. Une nouvelle vie a alors commencé pour lui sous forme “élargie”. Il nous raconte alors comment il en est arrivé là, comment la Terre, au bord de l’explosion, en proie au terrorisme et aux guerres, a failli rater son premier contact avec la race la plus formidable de la galaxie.

De son côté, Wan, à la recherche de son père disparu, fouille les trous noirs avec du matériel heechee prohibé, faisant fi du danger et des conséquences, menaçant sans le savoir la vie de tous les êtres vivants dans la galaxie.

Du coup, au fond de leur trou noir, les Heechees sont inquiets. Toute cette activité pourrait réveiller une race bien plus vieille qu’eux-mêmes et beaucoup plus agressive. Si elle venait à s’intéresser à nous, elle pourrait tout simplement nous éliminer de l’univers. Les Heeches n’ont plus le choix. Ils doivent sortir de leur cachette pour empêcher les humains de se répandre et d’attirer l’attention sur tous.

L’avenir de l’univers en dépend.

Mon avis

Ne pensez pas que le résumé que vous venez de lire est bourré de spoilers. Tout ce que j’ai écrit, comme dans un épisode de Colombo, on le sait dès le début du roman : la mort de Robin Broadhead et sa “résurrection” sous forme numérique, le contact avec les Heechees, la recherche de Wan dans les trous noirs… tout le sel du récit est de comprendre, au fur et à mesure, comment les différentes pièces du puzzle s’emboîtent. Cette forme stylistique est nouvelle dans le cycle et offre une autre dimension de lecture. À tout moment, on attend que les événements se produisent et le suspense est malgré tout parfois insoutenable.

De son côté, Wan, aussi insupportable qu’un moustique par une belle nuit d’été, est l’archétype du sociopathe incapable d’avoir des relations saines avec les autres individus, les hommes comme les femmes. Les passages du livre qui le concernent sont parfois difficiles à lire à cause justement de son comportement, mais ses péripéties auront une importance capitale dans l’intrigue, notamment lors du premier contact avec les Heechees. Alors, de temps en temps, il faut prendre son mal en patience et, malgré ses travers, le personnages nous apporte quelque chose dans le canevas de l’univers de la Grande Porte.

Heureusement, pour rattraper Wan, il y a Albert Einstein. Pas le célèbre physicien lui-même, mais le programme informatique de Broadhead, intelligence artificielle conçu par sa femme Essie et dont la sagacité et l’espièglerie en font un personnage à part entière, attachant et parfois très drôle. J’adore ces passages où apparaissent Albert, tantôt professeur, tantôt petit lutin facétieux, que Robin considère comme un véritable ami.

Autre point important, qui sera au centre du roman suivant, la race des Assassins. Tout est dans leur nom ! On se doute qu’avec un nom pareil, il ne seront pas là pour conter fleurette. Ce seront des adversaires impitoyables dont les caractéristiques et les desseins sont distillées au compte-goutte dans Rendez-vous… Et voir les Heechees, ces formidables extraterrestres que certains hommes vénèrent comme des dieux omnipotents, craindre cette race séculaire au point de se cacher dans un trou noir, cela donne une dimension dramatique au récit qui atteindra son paroxysme dans le prochain.

Bref encore un excellent roman que je vous conseille sans retenue.

Références   [ + ]

1. Deux romans avant, La Grande Porte et Les Pilotes de la Grande Porte, et un après, Les Annales des Heechees. Quant à À travers la Grande Porte, c’est un recueil de nouvelles dans le même univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Esprit S.F. © 2006 | Contact | Mentions légales Frontier Theme